Du côté de l'école

Publié le par Mairie Nuzéjouls

Nous avions évoqué lors du précédent bulletin communal les menaces de suppression d’un poste d’enseignant sur notre R.P.I, suite à une moyenne d’effectifs, par classe, très faible (17 élèves sans compter les enfants de 2 ans) …. Malheureusement, nos craintes se sont révélés fondées, puisque début avril un courrier de l’inspection d’académie nous annonçait la fermeture de ce poste sur l’école de St Denis Catus. Ceci équivalait à la fermeture de l’école. Un collectif de parents d’élèves soutenus par les élus, s’est créé afin, non pas de contester cette décision (indéfendable vu le nombre d’enfants par classe), mais plutôt de contester le lieu choisi. Nous avions la volonté de peser sur cette décision et après d’âpres négociations et une entrevue avec M. LECUIVRE, la solution prévue a été revue et la fermeture du poste s’est portée sur l’école de Calamane, ce qui permet de garder une école dans chaque commune du RPI. Bien sûr, pour les élus de la commune touchée par cette fermeture, la décision a été difficile à accepter. Il n’y a pas de bonnes solutions dans ce type de situation, et certains parents d’élèves de la commune de Calamane ont souhaité retirer leurs enfants du RPI et les scolariser dans des communes avoisinantes. Même s’il est possible de comprendre leur déception, c’est dommage vu la qualité de l’enseignement dispensé par les 5 enseignants en poste sur nos écoles.

De ce fait, les effectifs pour la rentrée scolaire 2015-2016 sont ramenés à une moyenne de 19.6 enfants par classe, effectif encore très juste…..

Il faudra surveiller de près l’évolution du nombre d’enfants, car la volonté de l’éducation nationale dans le cadre de la refondation de l’école est tout de même de supprimer les écoles à postes uniques (un seul instituteur) donc si les effectifs ne sont pas au rendez-vous, les élus auront moins d’arguments pour contrecarrer cette politique.

Les effectifs prévus en septembre 2015 se répartissent comme suit :

  • 35 enfants à Nuzéjouls auxquels il faut ajouter 3 toutes petites sections dès la rentrée + 3 enfants qui n’ont pas confirmé leur venue.
  • 20 enfants à Calamane (11 CP et 8 CE1, une arrivée est prévue en janvier).
  • 19 enfants à St Denis Catus (11CE1 et 8 CE2) avec le retour de congés de maternité de Jennifer Fournier.
  • 24 enfants à Boissières (11CM1 et 13 CM2).

Une visite de M. LECUIVRE, Inspecteur d’Académie a eu lieu le 30 juin sur les 4 écoles du RPI où il a pu découvrir, pour chacune des écoles, les bâtiments, les investissements réalisés ainsi que le matériel pédagogique mis à disposition de chacun des enseignants. Cette visite a été suivie par 2 ou 3 élus de chaque commune et a été clôturée par une réunion à la mairie de Nuzéjouls, à laquelle s’est jointe une représentante du collectif des parents. a été évoqué l’avenir des écoles rurales ainsi que la problématique récente de notre RPI afin de repartir sereinement sur la prochaine année scolaire.

Les activités périscolaires sur ces 2 trimestres se sont bien déroulées et ont toujours un pourcentage de fréquentation très élevé. Quasiment tous les enfants y participent, sans doute en grande partie en raison de l’activité professionnelle des deux parents qui ne peuvent pas récupérer les enfants à 15 h30.

Lors du Comité de pilotage l’avis des parents a été très positif : les activités proposées conviennent et sont diversifiées mais ils remarquent que les enfants sont davantage fatigués.

Par contre, de l’avis de tous, il conviendra pour la prochaine rentrée de prévoir des activités « sportives » ou « artistiques » (exemple poterie) l’incitation à la musique ou à l’anglais, la bibliothèque paraissent trop « scolaires » pour les enfants. Quelques problèmes de discipline ont été soulevés, notamment chez les plus grands qui ont du mal à se situer entre le temps scolaire et la garderie plus permissive. Un règlement du périscolaire va être mis en place afin de fixer un cadre et des limites pour ce créneau. Tous les intervenants reprendront sauf Mme VICKERS et M. PONSONNAILLE.

Enfin le fonds d’amorçage alloué de 50 euros par an et par enfant a été reconduit. Pour mémoire, le cout périscolaire (garderie comprise) s’élève entre 40 et 50 euros par enfant et par mois.

Les horaires restent inchangés les mardis et jeudis de 15 h 30 à 17 h.

Je tiens à remercier tous les intervenants extérieurs ou le personnel communal dont la motivation a été constante tout au long de l’année et qui ont œuvré au mieux de l’intérêt des enfants que vous nous confiez quotidiennement. Le secrétariat du SIVU (Dominique) et moi-même restons à votre disposition pour toutes remarques, suggestions ou questions que vous auriez à formuler.

Brigitte DESSERTAINE

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :