Une autre vie pour le restaurant

Publié le par Mairie Nuzéjouls

L'ancien restaurant va retrouver une autre vie.

L'ancien restaurant va retrouver une autre vie.

Malgré quelques absents, les élus municipaux de Nuzéjouls ont fait leur rentrée mercredi 31 Août lors d'un conseil à 20h30. Après quelques délibérations de régularisations d'opérations comptables purement administratives, les conseillers ont étudié une offre de reprise du batiment communal jusqu'à présent à usage de restaurant. Une toute autre proposition a été faite par l'association "la boite à son" basée à Crayssac. Bien connu dans le milieu artistique, Joël Ségura et 2 autres associés ont présenté leur projet qui s'oriente vers le concept d'organisations de spectacles dans l'esprit cabaret complété, éventuellement, par une restauration style tapas ou assiettes froides. Un démarrage de la saison serait prévue au 1er octobre du jeudi au dimanche dans l'immédiat, avec une séance le dimanche après midi pour les enfants. Un programme trimestriel avec calendrier prévisionnel est prévu. Les conseillers ont validé à l'unanimité cette proposition, avec l'espoir cette fois que ce bâtiment accueille une activité pérenne. La délibération du transfert de la taxe d'aménagement au Grand Cahors a été mise en suspens, l'assemblée délibérante considérant qu'elle n'avait pas assez d'éléments pour se prononcer. L'opération "coeur de village" 2ème tranche, va démarrer. Le marché a été attribué à l'entreprise Marcouly pour un montant total de travaux de 242 545,78 euros HT. Différentes subventions ont déjà été actées pour un montant global de 118 575 euros. Le montant de l'aide du conseil départemental n'est pas encore connu. La sécurisation du toit de l'église est en cours. Une pose d'un grillage est en cours afin d'éviter la chute des pierres sur les biens et les personnes. L'entreprise Relano de Lalbenque effectue de travail pour un montant de 11.424 euros. La pose d'un paratonnerre, nécessité par la mise en place de ces parties métalliques a été suggéré. Un devis va être demandé. Enfin, le PLU, nouveau document d'urbanisme, touche à sa fin et sera approuvé par le conseil communautaire le 28 septembre prochain.

Christian DESSERTAINE